Accueil / Francais / Grammaire / La nature des mots / Les constituants du groupe nominal

Les constituants du groupe nominal

Le GN ou Groupe Nominal

Au CM2, tu dois savoir reconnaître la classe des mots dans la phrase.
Tu apprendras à faire la différence entre les compléments du nom et les compléments du verbe.
Tu apprendras à reconnaitre :
- L'ADJECTIF QUALIFICATIF
- LE COMPLÉMENT DU NOM appelé aussi GROUPE NOMINAL PRÉPOSITIONNEL
- LA PROPOSITION SUBORDONNÉE RELATIVE

Le nom

Dans un Groupe Nominal, l’élément essentiel est le Nom. Il est presque toujours précédé d’un déterminant.
Des précisions sur la nature des noms :  ici.
Mon père, ce héros ...

On peut représenter ce GN sous la forme d'une formule : → GN = D + N

Le GN peut aussi être constitué d'un nom propre (précédé ou non d'un déterminant) :

La Sienne traverse Villedieu-les-Poêles. Paris est notre capitale.

Plus rarement, le GN peut  être constitué d'un nom commun sans déterminant :

Tu réponds avec méchanceté !

Le déterminant

Les déterminants qui précèdent le nom apportent une nuance de sens. Ils précisent aussi le genre (masculin ou féminin) et le nombre (singulier ou pluriel) du nom.
Des précisions sur la nature des déterminants : ici.

Cet enfant, mon enfant, aucun enfant, etc.


LE TABLEAU DES DÉTERMINANTS
ARTICLES DÉTERMINANTS
DÉFINIS INDÉFINIS POSSESSIFS DÉMONSTRATIFS INDÉFINIS NUMÉRAUX INTERROGATIFS
EXCLAMATIFS
MASC. SING. le
l'
(au = à le, du = de le)
un mon, ton, son
notre, votre, leur
ce
cet
aucun
chaque
tout
un quel
FÉM. SING. la
l'
une ma, ta, sa
notre, votre, leur
cette aucune
chaque
toute
une quelle
PLURIEL les
(aux = à les, des = de les)
des mes, tes, ses
nos, vos, leurs
ces tous
quelques
plusieurs
trois
deux-cents
quels
quelles

Le nom peut être précisé de 3 manières : ...

1. ... par un adjectif qualificatif

On reconnait d'ailleurs l'adjectif qualificatif  au fait qu'il précise un nom.
Le groupe nominal peut donc être accompagné d'adjectifs qualificatifs : → GN = D + N + ADJ.
Des précisions sur la nature des adjectifs qualificatifs : ici.
Cet enfant égaré dans la fête foraine...

On dit de l'adjectif qu'il est épithète quand il se trouve à côté du nom (devant ou derrière). Le grand meuble, la porte ouverte...

Attention, un nom peut être accompagné de plusieurs adjectifs :
Les longues et difficiles traversées des arides déserts tropicaux

Il y a des adjectifs qui peuvent se placer avant ou après le nom. En fonction de leur place, ils changent le sens de la phrase.  Un homme grand (par la taille) ≠ un grand homme (qui a réalisé des choses importantes comme Napoléon)
Un brave homme (honnête) ≠ un homme brave (courageux)

On dit des adjectifs qualificatifs épithètes qui sont séparés de leur nom par une virgule qu'ils sont apposés.
Terrorrisé, Crao s'endort...


2. ... par un complément du nom ou Groupe Nominal Prépositionnel

Comment reconnaître le complément du nom ?

C'est en général un nom ou un Groupe Nominal relié au nom par une préposition (de, à , en...).
→ GN = D + N + (Prép. + N) = D + N + GNP
Des précisions sur la nature des prépositions (à, dans, par, pour, en, vers, avec, de, sans, sous, etc.) : ici.
une fuite d'eau, des patins à roulettes, un vase en terre
Le chat de ma mère joue dans le salon.
C’est une table en sapin.


Le GNP est donc un complément du nom : c'est un groupe de mots qui complète le nom noyau. Il fournit des précisions sur le noyau du GN.


Le GN noyau Le GNP
Le chat de ma mère
Une table en sapin
Des patins à roulettes

Attention, ne confonds pas un GNP qui est un complément du nom avec un complément du verbe.

Le souffle du vent = GNP (souffle est un nom)
Je souffle du vent. = COD (souffler est un verbe)
Le mât du bateau (GNP du nom mât) est tombé à l'eau. (complément du verbe tomber)

Quelquefois le complément du nom existe sans préposition. Le Mont Saint-Michel = Le Mont de Saint-Michel


Remarque :
En changeant la préposition, le complément de nom change de sens :
Prends un verre à eau. (Un verre utilisé pour l'eau) ≠ J’ai bu un verre d'eau. (Un verre qui contient de l'eau)


3. ... par une proposition subordonnée relative

Une proposition est un "morceau" de phrase. (Voir le cours sur les phrases simples ou complexes ou le cours sur les propositions indépendantes
La Proposition Subordonnée Relative fait partie du Groupe Nominal.
La PSR ne peut pas exister seule.
Elle est introduite par un pronom relatif (qui, que, quoi, dont, où, lequel, auquel, etc.)
Elle contient un verbe conjugué.
Comme l'adjectif ou le GNP, elle complète un nom.
Le nom complété s'appelle l'antécédent.
Ils débarquèrent du matériel qui avait été fabriqué en Amérique.
qui avait été fabriqué en Amérique = la PSR
qui = le pronom relatif
matériel = l'antécédent
La PSR peut être supprimée : on retrouve une phrase simple.

Ils débarquèrent du matériel.


4. Récapitulons

Dans la langue française, on peut préciser un nom de trois façons:
1 noire (adj. qual.)
La cheminée 2 en briques (GNP) crache une épaisse fumée.
3 qui domine la ville (PSR)

La cheminée noire(1) en briques(2) qui domine la ville(3) crache une épaisse(1) fumée.


Vocabulaire de technicien à connaître : nom, groupe nominal, déterminant, adjectif qualificatif, complément du nom, proposition subordonnée relative.

Exercice test

Si tu as bien compris ce qui est écrit ci-dessus, tu peux alors tester tes connaissances avec l'exercice suivant :

Clique exclusivement sur les sujets et leur verbe.

Sélectionnez d'abord dans le menu déroulant le type de complément du nom : avant de cliquer sur les goupes. Tu peux gommer en choisissant la gomme dans le menu.


La belle Yvonnette, aujourd'hui, veut, avec sa grande sœur, peindre un ciel bleu magnifique.
Ma tante avait une maladie des os.
Le cadeau que Louis t’a offert est splendide.
La moto roulait sur une route départementale.
Ils cueillirent un très beau bouquet printanier.
Mon frère connaît des tours de magie.
Cet été, Paul a trouvé un travail saisonnier.
Hier soir, l’orage qui s’est abattu sur le village a tout dévasté.
Fatigué, Maxime pose sa valise en carton.
Les invités se dirigent vers la salle des fêtes.
La foule impatiente attend fébrilement que les coureurs s'élancent.
Les enfants de maternelle trop écoutés par leurs parents sont très souvent tyranniques.
Les enfants qui ont reçu cette éducation ont du mal à vivre en collectivité.
Julie dont je t’ai parlé est ma voisine de classe.

John DOE Gouachiste

La belle Yvonnette, aujourd'hui, veut, avec sa grande sœur, peindre un ciel bleu magnifique.
Ma tante avait une maladie des os.
Le cadeau que Louis t’a offert est splendide.
La moto roulait sur une route départementale.
Ils cueillirent un très beau bouquet printanier.
Mon frère connaît des tours de magie.
Cet été, Paul a trouvé un travail saisonnier.
Hier soir, l’orage qui s’est abattu sur le village a tout dévasté.
Fatigué, Maxime pose sa valise en carton.
Les invités se dirigent vers la salle des fêtes.
La foule impatiente attend fébrilement que les coureurs s'élancent.
Les enfants de maternelle trop écoutés par leurs parents sont très souvent tyranniques.
Les enfants qui ont reçu cette éducation ont du mal à vivre en collectivité.
Julie dont je t’ai parlé est ma voisine de classe.

Exercices d'entrainement.

IDENTIFIER LES ADJECTIFS, LES GNP OU LES PSR
Lien interne  clicmot fonction  Exercice n°1 Lien interne  clicmot fonction  Exercice n°2 Lien interne  clicmot fonction  Exercice n°3

Exercices d'évaluation finale

Lien non public  Evaluation